BANG SAPHAN

Dans les alentours, les principales ressources sont le coprah et la pêche. Quelques maisons d’hotes pour le tourisme local. C’est tout. Les petites échoppes regorgent de rien. Ça n’est pas la misère,mais

C11FC451-B5A0-4793-BAEC-7384AA03BE9C

une pauvreté qui semble heureuse.

Certains de nos compatriotes qui abondent de tout sont dans la rue pour exprimer leur colère pour toujours plus. Qui sont les plus satisfaits de la vie ?

Les petits singes qui grimpent aux arbres pour cueillir les noix de coco m’ont beaucoup amusé.