KO KUT,

La route était longue pour arriver jusqu’à cette belle île encore sauvage,mais le résultat comble nos espérances.

Quelques bungalows en bord de mer, peu de restaurants, pas de bars. Peu de touristes. On pourrait la surnommer Robinson. Pourvu que ça dure !

La vue est stupéfiante. Un bon livre, on peut survivre.

E5E185E9-9110-405D-A83D-A225B2C46638