TRESQUES dans le Gard,

Apres le dîner de gala des 70 ans de Titi, la journée de dimanche fut plus culturelle. Exposition de peinture, réunion des villageois sur la place au son d'un chanteur italien. Le clou de la,soirée fut un concert de musique classique (Brahms et Dvorak) dans le lieu improbable d'une ancienne cave à vins.

Une minute de silence pour les victimes de la folie meurtrière niçoise nous fit oublier les conneries monumentales des politiques qui feraient mieux d'avoir un peu plus de décence après un drame aussi épouvantable, et de faire taire leurs ambitions de rapaces.

Nous rejoindrons notre cité dans la journée sur notre terre de libertés qui continue de tourner autour d'un soleil d'été.

image